Droite, centre, gauche en Politique : Signification et explication

Le terme politique désigne, dans une signification restrictive, la pratique du pouvoir au sein d’une administration recouvrant tout ce qui est question de gouvernement que ce soit d’une communauté ou d’un Etat. Les partis politiques se caractérisent parfois par leur appartenance et la raison pour laquelle elles existent. Parti gauche, droite ou centre, chacun possède ses propres caractéristiques et distinctions, et nombreux sont les détails qu’il faut retenir.

Historique

Pendant 2 siècles maintenant, on entend toujours parler des partis gauches, droite et centre sur le plan politique. Généralement regroupé en 2 camps : gauche et droite, les partis politiques regroupent tous les individus qui partagent les mêmes idéologies et opinions concernant la manière d’administrer un pays. La différence entre les points de vue et les opinions partagées a fait naître plusieurs partis politiques dans le contexte actuel.

D’une part, ces termes « gauche », « droite, « centre » proviennent de la situation géographique des différents partis politiques. Cette division est née durant l’Assemblée nationale en mois d’Août et Septembre en 1789 pendant la Révolution française. En effet, pendant le débat, les disciples du pouvoir royal ainsi que tous ceux qui ne voulaient que le tiers état se retrouvaient à droite quant au peuple, qui détient le pouvoir, ils se tenaient à gauche. Depuis, les notions de gauche et de droite sont devenues jusqu’à aujourd’hui des positions politiques.

D’autre part, le « centrisme » est un terme qui désigne une position qui tend à installer un équilibre entre les deux partis. Son principal but est de mettre en œuvre une hiérarchie sociale qui vise à modérer le pouvoir d’interventionnisme et laissez-faire, que ce soit sur le plan économique ou sur le plan socioculturel. Le centrisme politique est né après la révolution française. Effectivement, pendant l’assemblée en 1791, un groupe de député qui constituait 300 membres est apparu. Ils ont refusé l’autorité royale et tend à limiter les pouvoirs de cette autorité. Le centrisme fut représenté dès la mise en place de l’assemblée nationale.

La droite

Sur le plan politique, le terme « droite » englobe en général les courants politiques dont le doctrine et l’idéologie sont plutôt conservatrice et ayant une économie libérale.

La droite a pour but d’instaurer l’ordre et la liberté au sein de la société et surtout au niveau du pays, d’où l’appellation « droite conservatrice ».

A vrai dire, la droite regroupe les conservateurs, c’est-à-dire que les partisans veulent laisser les choses telles qu’elles sont, que ce soit dans le domaine social ou culturel. Les partisans veulent également la non intervention de l’Etat dans le domaine économique dans le but de protéger les citoyens et favoriser les libertés individuelles. La principale idéologie de la droite est d’encourager les citoyens à prendre des initiatives pour eux-mêmes, et cela ne doit pas être entravé par le gouvernement ou les autorités politiques du pays.

La droite rassemble les libéraux, les chrétiens démocrates, les conservateurs, etc.

Nombreuses sont les différentes tendances qui peuvent être constatées au sein de la droite :

  • Le libéralisme qui est une doctrine politique se basant sur la liberté politique, économique, religieuse, etc. Actuellement, le libéralisme en matière politique consiste à une position défendant la démocratie politique et la liberté individuelle. Tandis qu’en matière économique, le libéralisme tend à défendre la liberté des entreprises et la liberté du marché. Le principe fondamental du libéralisme est d’installer un système économique bien équilibré.
  • Le nationalisme qui vise à instaurer une indépendance d’un Etat de toute influence et domination des pays étrangers. Le nationalisme est fondé sur l’unité historique et culturelle de la population et du pays. Il est basé sur le principe d’autodétermination des citoyens qui aboutit à la souveraineté populaire et étatique sur son propre territoire.
  • La démocratie chrétienne qui tente de raccommoder la démocratie et les principes de christianisme afin d’améliorer les conditions de vie du peuple. Les principaux objectifs de la démocratie chrétienne sont la préoccupation sociale, la décentralisation effective, la liberté d’enseignement, etc.
  • Le souverainisme : c’est un mouvement qui tend à protéger la souveraineté nationale dans les pays européens. Ce qui implique l’autonomie politiques des nations.

La gauche

La gauche représente le peuple et fait toujours appel à la solidarité populaire. Ses idéologies visent à instaurer l’égalité sociale à un point que les ressources et les richesses doivent être partagées équitablement. Contrairement à la droite, la gauche accepte l’implication de l’Etat dans tous les domaines, surtout dans sur le plan social pour avoir une égalité sociale. Effectivement, ses principales idéologies se reposent sur la gratuité de scolarité et des soins, la grande perception des impôts d’où l’Etat doit satisfaire tous les besoins fondamentaux du peuple.

Les principales idéologies de la gauche

  • Le socialisme qui vise à résoudre les questions sociales pour établir une justice sociale. Il s’agit d’une forme d’organisation sociale et économique qui s’oppose au laissez-faire. Aujourd’hui, les socialistes représentent la principale puissance à gauche ainsi qu’au centre dans les pays occidentaux. Pourtant, les problèmes de reconstruction d’une identité politique restent toujours omniprésents.
  • Le communisme qui désigne un aspect théorique d’organisations sociale selon laquelle la propriété privée ne tient pas sa place.
  • La protection des droits des travailleurs et des personnes ayant des difficultés économiques.

Le centrisme

Le centrisme vise la liberté économique et sociale dans un pays donné. Le principal objectif du centrisme est le développement social ainsi que la maximisation de la liberté de tous les citoyens et ce, sans distinction ni discrimination. Le centrisme devient une puissance politique cohérente actuellement grâce aux attachements des occidentaux. En effet, ses idéologies engendrent des libérations sociétales pour les citoyens.

Le centrisme tend à éradiquer toute forme de corruption et toutes apparences d’extrémisme. L’ingérence de l’Etat dans toutes les affaires du peuple est refusée. Ce qui implique que le centrisme veut améliorer en harmonisant la vie en société.

A vrai dire, le centrisme englobe le refus du conservatisme, le socialisme et surtout l’extrémisme.

Intérêt de la distinction entre ces partis politiques

La gauche et la droite sont toutes les deux 2 pôles en politiques différents mais ont quand même des mêmes visions, c’est le développement du pays dans tous les domaines.

La gauche et la droite sont des partis politiques non raisonnés.

C’est pour cette raison que l’on entend parler de l’extrême droite, le centre gauche, l’extrême gauche, etc.

L’extrême droite sont des réactionnaires qui considèrent que l’ordre politique n’est pas nécessaire, c’est-à-dire qu’il faut revenir à la période de la royauté, … Tandis que l’extrême gauche, qui sont des révolutionnaires pensent à instaurer un nouveau système politique.

En d’autre terme, les extrémistes sont des personnes qui ont beaucoup à gagner dans un changement brusque et brutal de paradigme.

En un mot, chaque parti possède chacun d’entre eux ses propres visions et ce qu’il pense être nécessaire pour le développement d’un pays mais à des idéologies contradictoires. Par conséquent, il est important de bien faire une distinction si on pense à intégrer dans l’un des partis.

 

Alain

A propos de l'auteur: Alain

Père de 2 petites filles, je suis l'un des nombreux rédacteurs du site Eudora News.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *